Bienvenue sur le forum GTpassions


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alonso champion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Andy
Administrateur, Fondateur
avatar

Nombre de messages : 848
Localisation : Dans les stands Renault... Je remplace Briatore...
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Alonso champion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   Lun 26 Sep à 21:23

On est les champions ! On est les champions on est, on est, on est les champions !

Alonso a remporté hier au Brésil son premier titre de champion de monde et Renault obtient son premier titre pilote en tant que constructeur à part entière !

Progressant sensiblement depuis son retour en formule un en tant qu'écurie (en non que seul motoriste), Renault recolte enfin les résultats de son labeur.
C'est ainsi une période rouge qui laisse place à une année bleue et argentée !
Espérons que cela continura !

Quelques articles après ce titre de champion du monde :

_____________________________________________________________________

[6/09/05 - 16:30]

Lendemain de fête à Interlagos
Le champagne a coulé chez Renault !


Que peut-on dire en ce lendemain de célébration ? Voici quelques détails qui ont pu vous échapper hier à Interlagos où Fernando Alonso et l’équipe Renault ont décroché le titre mondial des pilotes.


Cérémonie de podium en clair

La cérémonie de podium de Fernando fut, pour le moins, unique. Lorsqu’il est arrivé, il paraissait plutôt abasourdi, tentant de mesurer l’ampleur de ce qu’il venait d’accomplir. Les hymnes nationaux ont retenti, suivis de la remise des trophées. Le champagne a coulé, puis Fernando a soudainement pris un instant pour s’isoler sur la plus haute marche.

Il a rassemblé ses esprits, puis a versé du champagne dans sa coupe en plaçant la bouteille très haut au-dessus de son épaule, avant de le boire.

La raison de ce geste ? : « Dans ma région, en Espagne, la boisson typique est le sidra (cidre.) Lorsqu’on le boit, on doit le verser d’assez haut dans un verre et j’ai reproduit cette tradition avec la coupe en guise de réceptacle. C’était ma façon d’apporter un peu de chez moi au Brésil. »

L’homme peut quitter Oviedo et conquérir le monde, mais Oviedo ne quittera jamais l’homme.


Une seule devise

Depuis ses débuts avec Renault, Fernando Alonso a une seule devise : ‘Toma !’ ce qui veut dire ‘Allez !’ ou ‘Prends-ça !’, une explosion de joie spontanée, la célébration d’un effort immense, l’expression d’une grande détermination ou d’un succès mérité.

Cela décrit parfaitement Fernando lui-même : concis, direct et passionné. C’est le premier mot qui a franchi les lèvres de l’Espagnol lorsqu’il s’est hissé sur le museau de sa R25 et qu’il a accueilli les salves d’applaudissements qui provenaient de toutes parts dans le parc fermé. ‘Toma !’


Esprit sportif

Les Français parlent souvent de ‘bonne guerre’, une phrase qui dénote un véritable combat sportif entre deux entités, le tout dans un bon esprit. C’est le sentiment qui régnait après la course en conférence de presse, lorsque Fernando et Kimi se sont montré un respect mutuel en encadrant Juan Pablo Montoya.

Et c’est toute l’équipe rivale du Renault F1 Team, McLaren, qui a su faire preuve d’un bel esprit sportif : Ron Dennis a été l’un des premiers à venir féliciter l’équipe technique Renault.

Mais le magnifique geste qui reflète du véritable respect entre ces deux équipes a suivi un peu plus tard. Alors que nos mécaniciens revenaient euphoriques de la cérémonie du podium à leur garage, ils ont été rejoints par les hommes de McLaren.

Chaque membre de l’équipe rivale, en effet, est venu serrer la main de ses homologues de chez Renault pour les féliciter de cette belle bataille et de cette victoire méritée.

« J’ai toujours dit que, pour moi, la dimension humaine rend la F1 unique » commentait Bob Bell, directeur technique. « C’est le cœur qui fait vivre chaque équipe et le geste des hommes de McLaren en était le parfait symbole. Nous nous sommes battus bec et ongles avec eux cette année – et nous continuerons de le faire jusqu’à la fin de la saison. Mais il y a un immense respect mutuel entre nos deux équipes et une belle atmosphère sportive. Leurs félicitations étaient sincères et venaient du cœur. C’était formidable de voir ça. Mais ne vous y trompez pas, nous redeviendrons les rivaux que nous sommes dès le vendredi de Suzuka ! »


Le Passage de témoin

Pendant que Fernando répondait avec patience aux questions des médias du monde entier lors de la conférence de presse d’après course, un intrus s’est glissé devant les caméras de télévision. Vêtu d’une chemise rouge et arborant un large sourire, cet homme prit dans ses bras le jeune Espagnol et lui passa de façon non-officielle le flambeau du championnat du monde.

Qu’est-ce que Michael Schumacher a dit à Fernando ? « Il m’a dit "félicitations, tu le mérites. Tu as réalisé une belle saison cette année." Nous nous respectons beaucoup et cela me touche d’autant plus. Battre Michael cette année m’a procuré une très grande joie. »


C’est la fête…

L’unique préoccupation générale était de savoir où se tiendrait la fête. Flavio avait interdit de prévoir une soirée à l’avance… mais l’équipe a trouvé le temps d’improviser après la course. Ce qui s’est passé ? Désolé, c’est confidentiel !

JPK, d’après Renault F1 Team

________________________________________________________


[26/09/05 - 12:35]

Bernard Dudot : « fier de Renault »
Les ‘trois vies’ de l’écurie




Bernard Dudot

Membre de l’aventure "Renault Turbo", directeur technique pendant l’épisode V10 et directeur général adjoint à Viry-Chatillon jusqu’en avril 2005, Bernard Dudot est un homme heureux après le sacre – dimanche à l'occasion du Grand Prix du Brésil – de l'Espagnol Fernando Alonso.

Bernard, vous avez fait partie de l’aventure Renault en F1 depuis les années 70. Que signifie la performance de Fernando pour vous ?

Bernard Dudot : « J’ai eu la chance de faire partie des trois ‘vies’ de Renault en F1. La période Turbo, tout d’abord, pendant laquelle nous avons construit quelque chose et beaucoup appris. La période V10, ensuite, qui nous a permis de concrétiser et de remporter des titres mondiaux. La troisième période, enfin, qui est celle du retour de Renault en tant que constructeur châssis et moteur. Voir une monoplace 100% Losange décrocher un titre est un moment exceptionnel. Je crois qu’il n’aurait pas vu le jour sans les deux périodes précédentes. »

Comment avez-vous vécu ce week-end ?

Bernard Dudot : « Il était important pour moi d’assister au Grand Prix du Brésil et d’assister à la course qui sacre Fernando, même si j’ai quitté l’équipe en avril dernier. C’était un moment fort : ces 90 minutes étaient interminables. Maintenant, je suis fier de Renault ! »

Vous connaissez le RS25 par cœur. Comment décririez-vous ce moteur ?

Bernard Dudot : « Nous avons bénéficié de toute notre expérience pour le concevoir. L’un des points forts de ce concept est que nous avons pu commencer à le développer très rapidement. De plus, grâce à sa relative simplicité mécanique, il a accepté les prises de régime sans problème. Aujourd’hui, il a rattrapé voire dépassé les références des années passées. »

Où classeriez-vous Fernando par rapport à tous les champions que vous avez côtoyés ?

Bernard Dudot : « Fernando est inclassable. Il est lui-même, tout simplement. Il est jeune mais fait preuve d’une maturité incroyable. Sous des apparences parfois un peu froides et distantes, il sait motiver toute une équipe. C’est un sacré atout. »

JPK, d’après Renault F1 Team

___________________________________________________


Plus haut avec Renault


Renault aura attendu son 191è départ en Grand-Prix avant de planter son oriflamme au sommet de l’Olympe du sport automobile. Entre le Grand-Prix de Grande-Bretagne 1977 où elle s’est vue affublée par les britanniques du quolibet de ‘théière jaune’ (en référence à ses casses moteurs fumantes) et Interlagos 2005, la formation au losange aura pourtant engrangé de nombreux succès. 41 Poles Positions et 24 victoires en Grand-Prix en tant qu’écurie 100% Renault, sans compter les multiples titres acquis avec Williams et Benetton dans les années 90.


L’entreprise française était à deux doigts de réussir son pari du défi à la française, Alain Prost ratant d’un souffle le titre en 1983, face à des concurrents peu scrupuleux (Brabham BMW, Piquet, patron Bernie Ecclestone) utilisant un carburant non-conforme. Avec Fernando Alonso, Renault a su chasser ses vieux démons. Un déménagement partiel en Grande-Bretagne et de nouvelles méthodes, sans concession, auront été nécessaires pour faire peau neuve et s’imposer au reste du monde. La F1 à la française était un doux rêve de poète, mieux vaut du concret !

GP2005



Viva Jarno, Viva Alonso, Viva Viva l'écurie Renault ! winner

champion champion champion champion

_________________
Viva Jarno, Viva Alonso, Viva Viva l'écurie Renault !
Renault champion !!


[img]http://gt4passiondo.site.voila.fr/or.gif[/im
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/gt4passion
 
Alonso champion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Standard] Deck champion d'Europe Standard 2009
» FC Rossignol - Champion saison 33
» [Formulaire type : Champion]
» Envoyer au Mur et champion du roi
» Deck de John Bruno, Champion du Monde de joute 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum GTpassions :: La passion GT :: Passion automobile-
Sauter vers: